Julie Ouellet – enseignante au secondaire


« On a tout ce qu’il faut avec la LIP, les directions, les commissions scolaires, le programme pédagogique, etc. pour garantir la protection du public, pas besoin d’une autre structure : l’ordre professionnel. Les infirmières par exemple, ont aussi un ordre professionnel et elles ne sont pas reconnues davantage. La population ne connaît pas l’encadrement déjà en place, on devrait travailler là-dessus plutôt. »

Publicités